Lavage, désencrage et blanchiment du papier

Traitement pour l’obtention de papier recyclé.

Il existe 3 étapes lors du recyclage de notre papier :

Lavage du papier

Avant d’employer les vieux papiers, ceux-ci sont lavés et stérilisés pour des raisons hygiéniques et bactériologiques.

Désencrage du papier

Le papier recyclé “post-consommation” est surtout désencré. Le désencrage se fait en ajoutant de l’oxygène aux cuves de repulpage des vieux papiers. Les molécules d’encre “s’accrochent” aux molécules d’oxygène et sont entraînés à la surface des cuves où l’on peut enlever les écumes d’encre. Comme il s’agit d’un procédé non agressif, le désencrage des vieux papiers n’est réalisé que partiellement. Ceci explique la couleur gris-léger de ce papier recyclé. La masse d’encre est traitée au cas par cas selon les usines. Elle peut-être réemployée dans des matériaux de construction, être brûlée dans des incinérateurs de filtre de dégazage, etc…

 Blanchiment du papier

Le blanchiment des vieux papiers se fait en général par l’usage de H2O2 (peroxyde d’hydrogène), d’oxygène ou d’ozone pour décolorer les fibres des vieux papiers. Leur emploi est complètement non-polluant et ne génère pas de nouveaux problèmes écologiques.

 

Eventuellement, le blanchiment peut-être effectué à l’aide de composés chlorés. Ce papier recyclé a l’aspect plus “blanc”. Ce procédé posant des problèmes à l’environnement, il est à éviter. Une meilleure solution, si l’on souhaite un papier recyclé plus blanc, consiste à employer une part plus importante de vieux papiers “pré-consommation” dans le mélange des matières premières.